Gestion des entreprises – Cours et exercices corrigés

Gestion des entreprises - Cours et exercices corrigés

Gestion des entreprises – Cours et exercices corrigés

Une entreprise est un agent économique qui combine des matières premières, du matériel, des moyens financiers et des ressources humaines dans le but de produire des biens et/ou des services. Elle a essentiellement un rôle social, puisqu’elle distribue des salaires, des revenus aux apporteurs des capitaux et aux préteurs de fonds, des impôts et des cotisations sociales.

En outre, elle est aussi un facteur de progrès (innovation) et un facteur de développement économique (création de richesse et d’emploi). Le classement des entreprises peut se faire en se basant sur des critères juridiques, économiques ou en se référant à la taille.

I- Les différents acteurs au sein de l’entreprise

L’entreprise en tant qu’organisation sociale est formée par un ensemble de groupes de personnes dont les objectifs et les intérêts peuvent être conflictuels :

  •  Les actionnaires : Ce sont les apporteurs de capitaux.
  •  Les dirigeants : C’est l’ensemble des décideurs au niveau de la société.
  •  Les employés : C’est la masse laborieuse dans une entreprise.

II- Les différentes classifications des entreprises

Il est difficile de trouver une classification englobant à la fois les aspects juridiques, économiques et organisationnels des entreprises.

Trois catégories de critères de classifications seront retenues.

1- Classement des entreprises selon des critères juridiques
a- Les entreprises privées
a-1 Les entreprises individuelles

Elles sont à la propriété d’une seule personne qui assume à la fois les rôles de propriétaire et d’entrepreneur.

a-2 Les entreprises sociétaires

Le statut de ces entreprises dépend de l’origine de leurs capitaux, on distingue :

a-2-1. Les sociétés de personnes

C’est la forme juridique la plus ancienne de société. Elles sont représentées par la société en nom collectif et la société en commandite simple.

  • La société en nom collectif :

Il s’agit de personnes qui se mettent d’accord pour constituer une entreprise avec leurs propres fortunes, tout en étant responsables solidairement et indéfiniment des dettes de cette entreprise.

La société en commandite simple :

Dans cette société se trouve deux catégories d’associés :

  • Les commandités responsables solidairement et indéfiniment du passif de la société.
  • Les commanditaires responsables à concurrence de leurs apports.

La gérance est assurée par les commandités.

a-2-2. Les sociétés de capitaux

A la différence des sociétés de personnes, les sociétés de capitaux sont fondées sur les capitaux apportés par les actionnaires et non sur la personne des associés qui disparaît complètement.

Il existe deux catégories de sociétés par actions :

La société anonyme :

C’est une société constitué entre 7 personnes au moins (actionnaires) qui souscrivent des actions et qui ne sont tenues du passif social que jusqu’à concurrence de leurs apports.

Elle est administrée par un conseil d’administration (3 à 12 membres) qui nomme parmi ses membres un PDG.

La société en commandite par actions :

Elle est constituée par des commanditaires et des commandités, les actions des premiers sont négociables alors que celles des seconds ne le sont pas.

a-2-3. La société à responsabilité limitée

La SARL constitue un type de société hybride, elle se rapproche des sociétés de personnes par l’interdiction de créer des titres négociables (les parts sociales ne peuvent être cédées à un tiers qu’avec le consentement de la majorité des associés, dont la somme de leurs apports représente au moins le ¾ du capital social) et des sociétés de capitaux par la limitation de la responsabilité des associés à leurs apports. Le capital minimum à la fondation est de 1000 dinars.

b- Les entreprises publiques

Les entreprises publiques peuvent être définies comme étant celle dont le but est l’intérêt général et le capital est entièrement détenu par l’Etat. Ce dernier veut à travers ce type d’entreprise intervenir d’une façon importante dans la vie économique.

2- Classement selon des critères économiques
a- Classement selon la nature de l’activité

L’entreprise peut exercer plusieurs activités qu’on peut les regrouper en 4 secteurs :

a-1- Le secteur primaire

Il regroupe toutes les entreprises qui ont une activité agricole.

a-2- Le secteur secondaire

Il regroupe toutes les entreprises ayant pour activité la transformation des matières premières en produits finis, c’est le secteur industriel.

a-3- Le secteur tertiaire

Il regroupe toutes les entreprises commerciale (exemple : supermarché) et les entreprises de services (banque, hôtel, assurance…)

a-4- Le secteur quaternaire

Ce sont les entreprises qui fournissent des services en relation avec l’information, l’informatique, la presse, la radio, la télévision et les loisirs.

b- Classement selon les objectifs poursuivis

On distingue deux grands types d’objectifs qui peuvent être poursuivis :

  • Les objectifs lucratifs.
  • Les objectifs non lucratifs.
c- Classement selon la taille

On distingue les petites, les moyennes et les grandes entreprises.

  • Les petites et moyennes entreprises

D’une façon générale une entreprise est petite si elle n’emploie plus de dix personnes et moyenne si son personnel ne dépasse pas cinq cent salariés.

  • Les grandes entreprises

Elle se compose généralement de plusieurs usines, automatise de plus en plus sa production et fabrique les biens en série, le capital est très important et le nombre d’employés dépasse 500.

III- Environnement de l’entreprise

L’environnement de l’entreprise est l’ensemble des facteurs sociologiques, économiques, juridiques, techniques…qui entourent l’entreprise et qui ont un effet sur celle-ci. Il y’a trois grand types d’environnement à savoir : le macro-environnement, le méso-environnement et le micro-environnement.

1- Le macro-environnement

Le macro-environnement comprend essentiellement des normes, des facteurs politiques, économiques, sociologiques, technologiques, écologiques etc. Pour survivre, une entreprise doit avoir une perception de cet environnement, le modèle PESTEL (P. politique, E. économique, S. socio-culturel, T. technologique, écologique et légal) propose un chek-lists des différentes variables de l’environnement.

2- Le méso-environnement

Le méso-environnement est formé de plusieurs acteurs exerçant un pouvoir important sur l’entreprise. Ce sont principalement les concurrents, les institutions financières, le pouvoir syndical et le pouvoir public.

3- Le micro-environnement

Le micro-environnement constitue l’environnement proche ou encore immédiat de l’entreprise. Il est composé d’acteurs avec lesquels l’entreprise est directement en contact

IV. La gestion des entreprises

IV-1. Définition de la gestion

La gestion peut être définie comme la manière d’organiser et de conduire une activité, un groupe ou une entité quelconque. Une seconde définition plus rationnelle et applicable à l’entreprise, considère la gestion comme étant un processus spécifique qui consiste en activités de planification, d’organisation, de direction et de contrôle dans le but d’atteindre des objectifs déjà définis, et ceci grâce à l’emploi d’êtres humains et à la mise en œuvre d’autres ressources.

IV-1. Le processus de gestion
a- La planification

La planification est le processus par lequel un gestionnaire décide des objectifs et choisit les personnes qui vont contribuer à leur atteinte, elle permet :

  • L’étude des forces et des faiblesses de l’entreprise.
  • Déterminer les chances de succès et les risques d’échec en tenant compte de l’environnement externe de l’entreprise (environnement économique, social, technologique, éthique et légal).
  • Déterminer les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs fixés.
b- L’organisation

L’organisation consiste à assigner une tâche à chaque membre afin qu’il contribue à la réalisation des plans d’action. Elle consiste aussi à former des équipes et de coordonner les tâches et les activités au niveau de ces équipes, et enfin créer les liens organisationnels nécessaires afin d’atteindre les objectifs déjà fixés.

c- La direction

Dans l’exercice de cette fonction le dirigeant communique avec tous ceux qui participent à l’atteinte des objectifs visés. Un dirigeant est appelé principalement à :

  • Diriger, motiver et encourager ses subordonnés.
  • Les entraîner, les guider, et même les pénaliser si c’est nécessaire.
d- Le contrôle

Il s’agit d’évaluer le rendement des activités à tous les niveaux de l’organisation et, au besoin, à procéder aux corrections nécessaires pour atteindre les objectifs et parvenir à la réalisation des plans élaborés antérieurement.

Pour plus de détails télécharger les documents ci-dessous:


Liens de téléchargement des cours sur la Gestion des entreprises

Chapitre 1 – la Gestion des entreprises N°1

Télécharger

Chapitre 2 – la Gestion des entreprises N°1

Chapitre 3 – la Gestion des entreprises N°1

Chapitre 4 – la Gestion des entreprises N°1

Chapitre 5 – la Gestion des entreprises N°1

Chapitre 6 – la Gestion des entreprises N°1

Chapitre 7 – la Gestion des entreprises N°1

Chapitre 8 – la Gestion des entreprises N°1


Liens de téléchargement des exercices corrigés sur Gestion des entreprises

Exercices corrigés sur la Gestion des entreprises N°1

Exercices corrigés sur la Gestion des entreprises N°1


Voir aussi :


Partagez au maximum pour que tout le monde puisse en profiter

Un commentaire

  1. […] Gestion des entreprises – Cours et exercices corrigés […]

Laisser un commentaire