Mesures de Distance – Cours – Topographie

Mesures de Distance - Cours - Topographie

Mesures de Distance

La mesure à la chaîne est le moyen le plus classique et utilisé pour déterminer les distances. Ses inconvénients principaux sont d’être tributaire du terrain (accidenté ou non, en forte pente ou non, etc.) et d’être limité en portée (les rubans utilisés couramment sont limités à 100 m). La précision de la mesure est également limitée et dépend fortement des opérateurs.

Mesure avec une stadia Ce type de mesure parallactique nécessite l’emploi d’un théodolite et d’une stadia. Une stadia est une règle comportant deux voyants (triangulaires ou circulaires) dont l’écartement est connu (généralement 2 m). Il existe des stadias Invar pour des mesures de haute précision.

Mesures stadimétriques : La stadimétrie est une méthode moins précise que les précédentes. Elle permet la mesure indirecte d’une distance horizontale en lisant la longueur interceptée sur une mire par les fils stadimé-triques du réticule de visée.

Mesure au moyen d’un IMEL : Un IMEL, Instrument de Mesure Électronique des Longueurs ou distancemètre, est un appareil qui fonctionne le plus souvent par émission d’une onde électromagnétique, qui permet la mesure du déphasage de l’écho de cette onde renvoyée par un réflecteur. Ces appareils peuvent être intégrés à l’optique d’un théodolite ou être montés en externe sur des bases de théodolites optico-mécaniques classiques ou électroniques.

Mesure assistée par satellite (GPS) : La technologie GPS (Global Positionning System), en plein développement, permet d’obtenir directement les coordonnées géodésiques d’un point stationné (une seule antenne sur un point) mais avec une précision médiocre, inutilisable en topographie. Si l’on dispose de deux antennes, on obtient avec précision la distance entre les deux points et l’orientation du vecteur mesuré. Dans ce cas, on parle de mesure par translocation, c’est-à-dire de report des informations d’un point vers un autre point.

Plan du cours de Mesures de Distance

1-HISTORIQUE

2-MESURES DE DISTANCES À L’AIDE D’UNE CHAINE

2.1 Mesures en terrain régulier

2.2 Mesures en terrain irrégulier ou en forte pente

2.3 Mesurage de précision : étalonnage d’un ruban

3- MESURES PARALLACTIQUES

3.1 Mesure avec une stadia

3.2 Mesure avec une base auxiliaire

4- MESURES STADIMÉTRIQUES

4.1 Stadimétrie à angle constant

4.2 Stadimétrie à angle variable

5- MESURE PAR VARIATION DE PENTE

5.1 Variation de pente à base variable

5.2 Variation de pente à base fixe

6- MESURE AU MOYEN D’UN IMEL

6.1 Principe de la mesure d’une distance à l’aide d’un imel

6.2 Phénomènes parasites

6.3 Précision des imel

7- RÉDUCTION À LA PROJECTION DES DISTANCES MESURÉES

7.1 Détermination de la distance réduite à partir de la distance mesurée sur le terrain

7.2 Distance déduite des coordonnées

7.3 Exemples de calcul

7.4 Correction globale pour un chantier

8- MESURE ASSISTÉE PAR SATELLITE (GPS)

CHAPITRE4


Voir aussi :


Partagez au maximum pour que tout le monde puisse en profiter